Seine-Eure Avenue continue de se transformer et de dévoiler, au fil des semaines, un nouveau visage.

Les travaux de l’axe Seine-Eure Avenue ont débuté il y a maintenant 2 ans. Leur objectif premier : la mise en circulation d’un bus à haut niveau de service entre Louviers et Val-de-Reuil. Au-delà de cet enjeu de mobilité, ce projet contribue aux ambitions d’amélioration du cadre de vie et de développement durable du territoire Seine-Eure, déployant aussi son offre en matière d’habitat. Cela passe principalement par la requalification des espaces et la recomposition urbaine de la rue du 11 Novembre à Louviers. Cette rue, longue de 600 m, est l’un des axes principaux de Seine-Eure Avenue. Elle connait actuellement une transformation totale.

Les démolitions, commencées il y a quelques mois, avancent désormais très rapidement. Elles nous permettent déjà d’imaginer les contours de ce nouveau quartier qui sortira de terre d’ici quelques années.

Le futur du territoire

Seine-Eure Avenue crée une chance pour notre territoire : la modernisation ne touchera pas seulement les voies mais aussi leurs abords. Un nouveau quartier, aussi ambitieux qu’accueillant, va surgir de terre. De nombreux logements vont être construits, accompagnés de commerces et d’équipements. Ces aménagements seront rendus possibles grâce à l’élargissement de la rue du 11 novembre, qui passera des 11 mètres actuels à quelques 24 mètres.

Cette zone qui sera reconstruite représente environ 15 000 m2 d’emprise et est découpée en 9 îlots distincts qui sont déjà ou seront commercialisés auprès de promoteurs privés, principalement pour des projets de logements. 5 d’entre eux ont déjà trouvé preneurs ! L’objectif est de créer de petits immeubles, avec des prestations de qualité, pour une ambiance conviviale entre les co-propriétaires. Plusieurs lots pourront néanmoins être regroupés pour la réalisation d’une opération par un seul et même promoteur.

Ce projet de recomposition vise in fine :

  • Le développement de services de proximité et de commodités
  • La construction de logements collectifs et individuels de qualité
  • La construction d’une clinique de 141 lits
  • La création de nouveaux commerces et équipements
  • La valorisation du petit patrimoine architectural et arboré